Black athena les racines afro asiatiques de la civilisation classique tome 1 linvention de la grece antique. Zarbi le Grec. Martin Bernal place non pas les Aryens mais les Égyptiens et les SĂ©mites Ă  l'origine de la civilisation hellĂšne. Une Ă©tude qui a Ă©mu l'AmĂ©rique. Martin bernal. Black Athena. Les racines afro 2019-02-09

Black athena les racines afro asiatiques de la civilisation classique tome 1 linvention de la grece antique Rating: 4,5/10 1470 reviews

Black Athena. Les racines afro

black athena les racines afro asiatiques de la civilisation classique tome 1 linvention de la grece antique

Plus lointainement apparentĂ©, cela veut dire que la langue commune originelle ce qu'est le latin par rapport aux langues romanes est plus ancienne. I : The Fabrication of ancient Greece 1785-1985. Comme cette Ă©vidence choquait les Grecs, puis les historiens blancs de la GrĂšce, tous l'auraient maquillĂ©e, interprĂ©tant les Mythes dans un sens qui exclut toute influence extĂ©rieure. Ces pratiques sont condamnables, mais elles ne sont pas absurdes. Un jugement qui vise Ă  condamner les acteurs de l'histoire devrait ĂȘtre soumis Ă  un examen sĂ©rieux de toutes les informations existantes, ainsi qu'Ă  l'analyse des facteurs sociaux et politiques externes pesant sur l'histoire des sciences, et Ă  un examen attentif des mĂ©thodes et des informations provenant de l'intĂ©rieur. Ce qui outrepasse les opinions admises quant aux influences rĂ©ciproques entre des cultures appartenant Ă  une mĂȘme aire de civilisation: la MĂ©diterranĂ©e.

Next

BLACK ATHENA.

black athena les racines afro asiatiques de la civilisation classique tome 1 linvention de la grece antique

Il les confronte aux renseignements fournis par les mythes, les lĂ©gendes, les cultes religieux et les faits linguistiques postĂ©rieurs. Le plan complet de l'ouvrage avait prĂ©vu quatre volumes. De la sorte, AthĂ©na, la dĂ©esse aux yeux pers, proviendrait d'Afrique, ou plus exactement des populations nordafricaines du Delta qui ne sont guĂšre noires! Les premiers faussaires furent d'ailleurs les Grecs, qui s'appropriĂšrent sans vergogne la science, la philosophie, et mĂȘme la mythologie Ă©gyptienne. À l'Ă©gard des langues et des cultures africaines, Bernal semble peu Ă©voluer dans leur connaissance. Elle postule que les noirs ont tout inventĂ©.

Next

Van Binsbergen, Wim M. J., ed.

black athena les racines afro asiatiques de la civilisation classique tome 1 linvention de la grece antique

Plus encore, l'afro-centrisme postule que le fonds culturel africain qui a donné naissance à l'Egypte repose sur la créativité, sur l'harmonie et l'équilibre, tandis que les valeurs européennes sont fondamentalement agressives et destructrices. Parmi eux, celui qui lui a donné la plupart de ses arguments, le Sénégalais Cheikh Anta Diop. Deux importants systÚmes formels d'Afrique -- la pratique divinatoire employée dans la géomancie et l'activité du jeu à tablettes nommé mankala -- se sont répandus dans le monde entier à partir d'une zone particuliÚre d'Afrique au cours de la période néolithique. Contrairement à nous, les Grecs anciens savaient que leur civilisation avait été créée par des Egyptiens et des Phéniciens, qui avaient introduit en GrÚce leurs dieux et leur alphabet. Or, toutes les inventions primordiales ont été faites par les Egyptiens, donc par les noirs. On reste confondu face à de telles aberrations : s'agit-il d'ignorance, ou d'aveuglement volontaire? Ce n'est pas non plus d'une fracassante nouveauté que de rappeler l'influence égyptienne et phénicienne sur la culture grecque, vue qui n'émeut plus personne. Ces arguments ont été étudiés par Jay Jasanoff et Alan Nussbaum dans un article du volume collectif Black Athena Revisited Lefkowitz et MacLean Rogers,1996.

Next

Ouvrages reçus

black athena les racines afro asiatiques de la civilisation classique tome 1 linvention de la grece antique

Ainsi la recherche « scientifique » consacre l'exemplaritĂ© du « miracle grec », et la GrĂšce est cĂ©lĂ©brĂ©e en tant que berceau de la pensĂ©e occidentale. Il enseigne actuellement Ă  Cornell University Department of Government aux États-Unis. A-t-il autoritĂ© pour remettre ainsi totalement en question tout ce que l'on sait de la GrĂšce et de l'Egypte? Dans une derniĂšre Ă©tude, Van Binsbergen applique une mĂ©thode comparative Ă  une analyse historique. C'est ce qui est arrivĂ© Ă  l'allemand Sauerkraut passĂ© en français sous la forme choucroute. Quand cet ensemble est innombrable, comme c'est le cas pour les Ă©tats successifs d'une mĂȘme langue, la rĂ©gularitĂ© de leur Ă©volution est totale, sauf accident particulier.

Next

Ouvrages reçus

black athena les racines afro asiatiques de la civilisation classique tome 1 linvention de la grece antique

Sartre, « GrĂšce fille d'Afrique? Qui tient l'Ă©diteur et le diffuseur tient l'auteur et peut le rĂ©duire au silence, ou au samizdat, s'il regimbe. Bernal collabore aux neuf interventions et apporte trois RĂ©ponses aux confĂ©renciers, toutes centrĂ©es sur l'interprĂ©tation incontestable de sa pensĂ©e. Il serait possible que des Ă©lĂ©ments des langues parlĂ©es dans le Sahara il y a 10 000 ans, pendant l'holocĂšne et la formation de la savane, soient prĂ©servĂ©s dans le wolof. C'est donc uniquement par argument commercial que le titre Black Athena fut trouvĂ©. Imaginez un instant qu'un indo-europĂ©aniste de fraĂźche date explique dans sa prĂ©face qu'il s'est consacrĂ© aux Ă©tudes indo-europĂ©ennes depuis qu'il s'est trouvĂ© des ancĂȘtres aryens au sens que Bernal donne Ă  ce terme! Il conclut que les contacts entre le monde Ă©gĂ©en et le Moyen-Orient ont Ă©tĂ© bien plus importants et dĂ©terminants qu'on ne l'admet gĂ©nĂ©ralement. En tout cas, la reconstitution de la montĂ©e en puissance du «modĂšle aryen», le dĂ©voilement du fond raciste proprement antisĂ©mite qui prĂ©side Ă  la tentative de faire des anciens Grecs les ancĂȘtres des modernes Allemands sont saisissants. » Bernal ne nie pas que «ce paradigme aille Ă  l'encontre de la tendance dominante de l'archĂ©ologie actuelle, Ă  savoir l'accent mis sur le dĂ©veloppement indigĂšne», ni que «le modĂšle de l'origine autochtone rĂ©cemment appliquĂ© Ă  la prĂ©histoire grecque soit un parfait exemple de cette tendance».

Next

Black Athena : les racines afro

black athena les racines afro asiatiques de la civilisation classique tome 1 linvention de la grece antique

Militant contre l'intervention amĂ©ricaine au Vietnam, il publie sur la question. L'archĂ©ologue et linguiste Jan Best Ă©tudie les toponymes anciens de la ville de Mellia, en CrĂšte, en s'appuyant sur le modĂšle d'une lecture posteurocentrique de documents datant de l'Ăąge du bronze. Et, dans ce cadre, on comprend bien la volontĂ© inverse de valoriser les apports sĂ©mitiques Ă  la civilisation mĂ©diterranĂ©enne. On ne risque donc pas de leur faire un procĂšs d'intention. Que peut donc faire un marxiste quand les donnĂ©es de la science infirment ses options? Ces pourcentages peuvent ĂȘtre discutĂ©s, car aucun hellĂ©nisant ne soutient que la GrĂšce serait nĂ©e en vase clos et n'aurait subi aucune influence extĂ©rieure. Elle est devenue « noire » grĂące au choix de l'Ă©diteur amĂ©ricain de Bernal, qui a optĂ© pour le titre Black Athena plutĂŽt que pour celui d' AthĂ©na africaine, prĂ©fĂ©rable, nous avoue Bernal.

Next

BLACK ATHENA.

black athena les racines afro asiatiques de la civilisation classique tome 1 linvention de la grece antique

Et pourtant, mĂȘme dans ce cas, l'emprunt est gĂ©nĂ©ralement reconnaissable. La civilisation Ă©gyptienne fut mĂȘme Ă  l'origine de toutes les Ă©volutions intellectuelles qui se firent dans le bassin mĂ©diterranĂ©en, et notamment en GrĂšce. La dĂ©sinformation est une pratique trĂšs diverse. Autrement dit, les Égyptiens de la BasseÉgypte, du Delta, Ă©taient des Nord-Africains avec des apports d'individus venus de l'Est africain et du Sud-Ouest asiatique. Martin Bernal place non pas les Aryens mais les Égyptiens et les SĂ©mites Ă  l'origine de la civilisation hellĂšne. Sa thĂšse porte, en effet, sur les Ă©changes intellectuels entre l'Occident et la Chine dans les annĂ©es 1900 et ses articles scientifiques sont consacrĂ©s Ă  l'ExtrĂȘme-Orient. Trois contributions sont dues au responsable de la publication, Wim M.

Next

Prix Lyssenko 2000

black athena les racines afro asiatiques de la civilisation classique tome 1 linvention de la grece antique

Elle a pourtant dĂ©jĂ  sĂ©rieusement Ă©tĂ© passĂ©e au crible par des dizaines de critiques, surtout dans le monde anglo-saxon, et a Ă©tĂ© dĂ©fendue par des groupes africains amĂ©ricains. Deux Ă©lĂ©ments doivent ĂȘtre immĂ©diatement mis en Ă©vidence : 1. Pour les besoins de la cause, ce professeur de Cambridge et de Cornell a dĂ» faire des Égyptiens anciens non seulement des Africains ce qui va de soi mais des Noirs ce qui reste Ă  dĂ©montrer. Martin Bernal place non pas les Aryens mais les Égyptiens et les SĂ©mites Ă  l'origine de la civilisation hellĂšne. Je m'en tiendrai au premier de ces deux points. Pour citer cet article RĂ©fĂ©rence Ă©lectronique Vittorio Morabito, « Van Binsbergen, Wim M.

Next